dimanche 27 juillet 2008

Mon lecteur a du talent

Avec ce billet, vous l'aurez noté, j'inaugure une nouvelle rubrique, très originale dans un blog, que j'aurais pu nommer "Mes lecteurs ont du talent", ou, puisque je n'ai rien contre les femmes, j'en connais des bien, "Mes lectrices ont du talent".

Or il s'agit d'honorer aujourd'hui un lecteur au masculin et par ailleurs assez singulier; par conséquent le pluriel se révèle inadéquat.

D'où le titre.

Il est évident que le "groupe femmes" va renâcler quelque peu… Pour éviter toute polémique, qui ne serait qu'un procès d'intention, et de mauvaise foi de surcroît, je tiens à assurer ces demoiselles que, si l'occasion se présente de mettre à l'honneur l'une d'entre vous, je ne manquerai pas d'intituler mon billet "Ma lectrice a du talent".

Notez bien que si, en vertu de la "théorie du genre" revue et corrigée par sa bouffissure Philippe Val, l'un ou l'une d'entre vous voulait "être" en ce blog l'une ou l'un d'entre vous, il suffirait de le préciser.

Le premier nominé est donc un jeune lecteur, JR, qui tient aussi un blog qu'il a joliment nommé abcd etc. comme.

C'est un blog très beau, entièrement fait à la main, avec des liens qui sont de la bonne couleur, des gifs animés qui m'époustouflent, et un vocabulaire très soutenu qui m'espatoufle.

(Exemple, le début d'un billet: "En plus de la procrastination, je pratique aussi régulièrement la sérendipité… Comme dirait l’une de mes lectrices, ça doit être la faute de mes synapses." Faut le faire, hein? C'est pas chez Assouline qu'on trouverait ça, ou alors c'est qu'il a changé de marque de café…)

Avec ses crayons de couleurs et en s'appliquant bien, JR a fait ça:

On le reconnaît bien…

J'en avais rêvé, JR l'a fait.

Il recevra donc prochainement une offre d'abonnement gratuit à la version papier de l'Escalier qui bibliothèque, accompagnée d'une photo de Philippe Val, dédicacée s'il vous plait!

De quoi faire bien des jaloux-jalouses.

6 commentaires:

Mademoiselle S. a dit…

Ouh, ouiii un concours, un concours !!
Alors moi j'ai aussi j'ai des jolis trucsmuches colorés qui s'agitent sur mon blog. Par contre, j'avoue avoir du mal à coller synapse et procrastination dans une phrase un peu originale, je dois encore travailler, comme dirait notre ami Dassault
C'est une charmante idée cette palme du lecteur "kadutalent" !
Du coup, je vais peut-être lancer "bloguer plus pour gagner plus" !

Et merci pour la perle de Val, avec notamment "L'indécision du devenir et l'imprévisibilité de l'avenir, qui font le charme de la vie et qui rendent le désespoir aberrant - le pire n'est jamais certain -"

C'est SU-BLI-ME ! On est toujours tourneboulé par les écrits de cette lumière du 21e siècle, ce père de la philosophie, cet immense penseur.
Je vais immédiatement accrocher cette citation au dessus de l'assiette de croquettes de mes chats, pour les faire marrer.

Kamizole a dit…

Je ne pratique pas assez le "Val" pour avoir une opinion philosophique de son talent... Je préfère Kant et les vrais philosophes (tout simplement parce qu'ils ont du "fond" et pas un vague remugle d'air du temps).
Bien qu'ayant vécu l'ère plutôt phosphorescente des "groupes femmes", il y a belle heurette que j'ai nominé "abcd, etc..." sur mon blog. A la fois dans ma liste (roll-blog) "affinités sélectives" et sur mon classement mensuel. Beaucoup de talent et d'a propos.
Pratiquant la procrastination plus souvent que je ne le souhaiterais (remettre au lendemain ou plus) il me semble que l'on peu l'associer (mais alors la phrase doit être bien tournée et ne pas tomber comme un cheveu sur la soupe) aux synapses... mais toujours mettre un point d'interrogation ou le conditionnel : rien ne permet d'affirmer scientifiquement que la dépression (mère de la procrastination et de la culpabilité qui l'accompagne) ait une quelque liaison avec les neurones (et donc les synapses qui les relient).

Guy M. a dit…

@ mademoiselle,

J'ai eu un véritable choc esthético-philosophique en découvrant, en un jour de laisser-aller (lire Charlie!) ce très beau texte de Val. Ce fut comme une révélation: la pensée existe, je l'ai rencontrée.

Penser que vos chats vont vivre de bonnes croquettes et de beau langage, m'assure que "le pire n'est jamais certain".

@ kamizole,

On peut se réjouir de la vivacité de la vitalité de la philosophie mondaine: BHL volant au secours de Val, cela frise les sommets de la dérision... Dommage qu'ils ne soient ni l'un ni l'autre des humoristes!

Mademoiselle S. a dit…

guy m.

Mes chats n'ont pas supporté, ils ont cru que je me moquais d'eux...
Concernant les sauveurs de Val, un des meilleurs reste tout de même ce pauvre Joffrin, qui part en lutte contre l'antisémitisme en parlant de "race" au sujet des juifs... là vraiment, ils font une véritable équipe de synapses cassés, ou peut-être sont-ils atteint de procrastination eux aussi "demain, demain je serai honnête intellectuellement, demain, demain, demain j'essaierai de penser, demain, demain"...
(ça y est j'ai collé les deux mots dans une phrase, moi aussi je voudrais un jour être une "kadutalent")

JR a dit…

Je vous dis pas comme je suis content d'avoir gagné ce premier prix.
Je voudrais remercier tout le monde mais je vais pas pouvoir à cause qu'il va falloir que je retourne bosser, car quelque part on me paye, mais pas pour mettre des plumes à Jack Lang.
Merci quand même à ma maman, comme tout le monde et aussi à Guy qui a écrit "jeune lecteur" avant que de me faire plein de compliments.
Un jour je lui renverrais bien l'ascenseur, mais j'ai peur que ça ne dépare le titre de son blougui blog.
Faudra voir.
A plus
JR

Guy M. a dit…

@ mademoiselle,

Merci de me faire découvrir cette dernière joffrinade: je suis un inconditionnel du rire à vue sur Joffrin, mais je suis également très distrait...

@ JR,

Eh oui, c'est la gloire!

Si tu veux que je te dédicace une photo de Laurent Joffrin, je sais faire aussi...