dimanche 18 janvier 2009

Le jeune homme au canotier




En entendant parler des manifestations de soutien à l'intervention militaire de l'état israélien dans la bande de Gaza, j'ai songé à cette photographie très célèbre d'un jeune homme étasunien manifestant son soutien à l'intervention de l'armée américaine au Viet-Nam.

Cette photographie a été prise par Diane Arbus (1923-1971).

Le jeune homme au canotier

Les portraits composés par Diane Arbus exercent sur moi une fascination qui défie tout commentaire...

Un jeune couple.

Peut-être l'origine de cette fascination tient-elle du génie qu'a Diane Arbus de saisir toute la fragilité, voire toute la médiocrité, de ses modèles tout en les encourageant à poser tels qu'ils voudraient qu'on les perçoive.

Disant cela, je ne dis pas grand chose.

Il vaut mieux aller regarder ses images sur le site Photography Now.

Enfant jouant avec une grenade factice.

On peut jusqu'au 8 février aller voir les photographies de Diane Arbus sur les supports où elles ont été publiées dans les magazines. Cette exposition est visible à la Kadist Art Foundation, 19 bis-21 rue des Trois-Frères. Paris 18.


5 commentaires:

Le Charançon Libéré a dit…

Banalement tout d'accord avec toi : les photographies de la dame sont fantastiques. Et puis (je sais, ça ne sert à rien de l'écrire aussi platement), gloire aux marginaux. Ce sont eux qui manquent, aujourd'hui.

Guy M. a dit…

Je viens de découvrir que la BNF (site Richelieu) présentait, jusqu'à la fin de la semaine) une exposition sur la photographie américaine des seventies (comme ils disent). Il y a (forcément) des tirages de Diane Arbus.

Le Charançon Libéré a dit…

Je pense que je vais plutôt me tenter l'expo à la à la Kadist Art Foundation, que tu mentionnes. Tu y es allé ?

Guy M. a dit…

L'expo de la Kadist Foundation est très bien présentée, accompagnée d'un livret avec les traductions des articles qui accompagnent les photos.

(Je l'ai vue en décembre)

Le Charançon Libéré a dit…

Cool. Je vais y foncer, donc. Enfin… si j'arrive à me bouger les fesses…