mardi 9 septembre 2008

Relance du tourisme à Levallois

Depuis que je prépare avec soin mon accession aux délices du troisième âge, j'entretiens des correspondances très nourries avec les offices du tourisme et syndicats d'initiative des petites et moyennes villes de notre beau pays.

Et j'y constate une certaine morosité...

Un tarissement de la créativité communicationnelle, en quelque sorte.

Certes, depuis quelques années, je perçois un renouveau avec l'utilisation du thème, fort riche et séduisant, du développement durable: je ne compte plus les dépliants en deux couleurs où l'encre végétale a imprégné durablement un maigre papier recyclé, déjà biodégradé et utilisable dans des toilettes sèches...

Mais cela reste un peu tristounet.

Je compte beaucoup sur le nouveau thème de la sécurité qui me semble se mettre en place dans nos villes.


Une initiative très prometteuse avait été faite, il y a plus d'une dizaine d'années, par je ne sais quelle agence de voyage, de faire visiter Paris en passant par les plus remarquables caméras de surveillance installées à proximité des hauts lieux de notre belle capitale. Je n'ai pas retrouvé de traces de cette balade guidée...

Avec quelques aménagements, il me semble qu'il y aurait là un créneau. Il faudrait, bien sûr, repeindre la tôlerie des caméras d'une laque pimpante, prévoir une visite d'un centre de contrôle (fictif, évidemment) et engager deux ou trois figurants pour simuler une agression réprimée sous l'œil de la caméra...

C'est quand même plus tentant que les friches industrielles reconverties en conservatoires des arts et traditions durables...



Dans le domaine du tourisme sécuritaire, les villes qui se déclarent très intéressées par la possibilité d'équiper leurs policiers municipaux de "pistolets à impulsion électrique X26" (PIE) de marque Taser, prennent une avance considérable.

Car le Taser X26, objet de fantasme s'il en est, peut ajouter à tout cela une pointe de piment inappréciable.

Prenons le cas de la belle ville de Levallois-Perret, haut lieu touristique fort négligé par les tour operators, malgré les efforts de séduction de son équipe municipale dirigée par monsieur Patrick Balkany.

On savait que monsieur Balkany avait jadis (ou naguère ?) eu quelque attirance pour le jeu des armes à feu, et on se réjouit de le voir se convertir au Taser. Ecoutez-le:

"Le Taser est l'arme idéale, car elle ne blesse pas, elle paralyse l'individu visé quelques minutes, déclare-t-il au point.fr. Elle permet notamment d'intervenir dans les conflits familiaux où un homme sous l'emprise de l'alcool menace sa femme et les policiers avec une arme blanche, comme un couteau. Le Taser sauve des vies."

On aura reconnu le slogan de la marque... que j'ai déjà utilisé comme titre d'un billet.

Mais poursuivons notre copicollage de LePoint.fr.

À ceux qui dénoncent les dangers potentiels du pistolet à impulsion électrique, Patrick Balkany répond que les équipes de nuit et d'intervention qui en seront équipées sur sa commune "seront formées (dans un premier temps) par la société Taser elle-même, à savoir s'en servir, mais aussi à ne pas s'en servir." Le Taser possède une vidéo qui permettra l'utilisation conforme de l'arme, fait-il valoir au point.fr. Sa couleur jaune et la lampe laser qu'il produit ont à elles seules un effet terriblement dissuasif."

Olivier Besancenot, l'une des figures de l'opposition au pistolet à impulsion électrique en France, avait pourtant dénoncé la mort suspecte de plusieurs personnes aux États-Unis. Réponse cinglante de Patrick Balkany : "Je crois qu'Olivier Besancenot a été attaqué par la société Taser pour divulgations de fausses nouvelles." Selon lui, "le seul danger du pistolet électrique est que l'individu visé se blesse en tombant".

Réponse d'orfèvre que cette "réponse cinglante"...

Pour les touristes, il est clair qu'il faudra mettre en avant ce contraste fascinant de la couleur jaune sur un fond bleu-flic.

Et pourquoi ne pas proposer une petit essai à l'un des membres du groupe. Cela pourrait être assez spectaculaire:


Une vidéo montrant les derniers instants de Robert Dziekanski, un Polonais de 40 ans, mort après avoir reçu deux décharges électriques à l`aéroport de Vancouver, le mois dernier, a été rendue publique le 14 novembre dernier. Ce film, tourné par Paul Pritchard un résident de Victoria, a été donné aux médias par l'avocat de la mère de la victime pour que le public voit la brutalité de l'intervention.

NB: Cette vidéo est en ligne sur le site du Nouvel Obs, accompagnée de l'avertissement que j'ai reproduit.

L'article qu'elle illustre fait état de la réaction du Réseau d'Alerte et d'Intervention pour les Droits de l'Homme, qui saisit le Conseil d'Etat:

Devant la décision du Ministère de l’Intérieur d’équiper les policiers nationaux et municipaux de pistolets à électrochocs de type Taser X26, RAIDH saisit le Conseil d’Etat en annulation des décrets d’autorisation.

Face à la surdité politique dont le Ministère de l’Intérieur a témoigné, la voie juridique nous a semblé être la seule option désormais envisageable pour rendre les droits de l’Homme effectifs en France.

Vous trouverez en document joint la saisine du Conseil d’Etat visant l’abrogation de l’article 114-5 de l’arrêté du 6 juin 2006 autorisant le recours et la dotation en pistolets à impulsion électrique de la police nationale.

Une autre saisine demandant l’abrogation du décret autorisant l’équipement des policiers municipaux est en cours de rédaction.

(Communiqué du RAIDH)

7 commentaires:

Françoise a dit…

Tout ce qui est étatsunien est remarquable, efficace et sans danger (on le voit tout les jours, pas vrai ?). Le Taser est étatsunien, donc le taser est remarquable, efficace et sans danger.

Flo Py a dit…

Puisqu'on te dit que le Taser sauve des vies ! Pourquoi tu fais du mauvais esprit ?

Bises et bonne soirée !

Guy M. a dit…

Tout le monde est contre moi, je vois... et cela m'affecte beaucoup...

Je vais essayer de me faire offrir une formation par la société Taser, pour voir ça de plus près...

myrage a dit…

Oui, c'est pas mal comme cadeau de noël, une formation chez Taser...

Le Charançon Libéré a dit…

D'ailleurs, ce courageux défenseur de la veuve et de l'orphelin qu'est Balkany a suivi cette formation. Ou presque… Le Canard d'aujourd'hui rapporte cette phrase de l'auguste de Levallois : "Il y a deux ans, je l'ai essayé sur moi. Et, vous voyez, je suis là !"

Pour une fois que le caractère létal du Taser aurait pu avoir un avantage… Ben non, ça n'a pas marché…

myrage a dit…

C'est vrai qu'elle est choquante, cette video... Et je ne comprends pas bien la fin... Ils sont 3 flics à essayer de le réanimer (à ce qu'il semble), et un 4ème arrive et lui fout des coups de matraques dans la gueule... Drôle de façon de réanimer qqu'un...

@charançon, bien vu, c'est là aussi qu'on voit les dégats que ça fait... (était-il mieux avant?)

Guy M. a dit…

@ charançon,
J'espère qu'il y a un effet-retard...

@ myrage,
Va voir la bio de monsieur de Levallois, et tu verras qu'il ne s'est pas fait en deux ans...