vendredi 11 septembre 2009

Un auvergnat sans façons

Quand monsieur Hortefeux veut faire de l'esprit, il ne peut, comme nous tous, faire qu'avec ce qu'il a, et même, de manière plus ou moins transparente, avec ce qu'il est.

Je pense qu'il serait exagéré de classer les plaisanteries bourbeuses de monsieur Brice Hortefeux dans la catégorie des traits d'esprit examinés par Sigmund Freud dans son célèbre Le Mot d’esprit et ses relations avec l’inconscient (Der Witz und seine Beziehungen zum Unbewußten, 1905)*. Mais on sait bien que la plus mauvaise des blagues révèle sur celui qui la profère beaucoup plus qu'il ne voudrait.

C'est peut-être ce qui arrive à monsieur Hortefeux,"un type qui est drôle, qui blague tout le temps", selon madame Lagarde (propos rapportés par LeMonde.fr).

Une nana très drôle, qui rigole tout le temps...

Il est inutile de revenir sur les faits tels qu'ils ont été livrés au public par le journal Le Monde. On pourra aisément se référer à la vidéo et au verbatim de la vidéo.

Je reproduis le communiqué de presse de monsieur Hortefeux:

Brice Hortefeux dénonce une vaine et ridicule tentative de polémique.

A l'occasion des universités d'été de l'UMP, alors qu'il prenait une photo à la demande d'un jeune militant, des commentaires du public ont porté sur les caractéristiques supposées des habitants de l'Auvergne, région d'origine de Brice Hortefeux.


Celui-ci a alors précisé "s'il y en a un, ça va; c'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes" par référence aux très nombreux clichés qu'il venait de prendre avec la délégation auvergnate et alors qu'il s'apprêtait à partir.


Pas un mot de Brice Hortefeux ne fait référence à une origine ethnique supposée d'un jeune militant.

Vercingétorix,
une référence pour l'ethnie auvergnate.

Il est curieux de constater que, comme dans le cas de sa bourde précédente à propos de madame Fadela Amara, sa non-évidente compatriote, monsieur Hortefeux fait à nouveau appel à ses origines auvergnates... Et cette insistance sur les "caractéristiques supposées" des habitants du Massif Central, même sous le couvert de la plaisanterie, engendre, à la longue, comme un malaise.

Certes, avec toute l'empathie que je peux accorder à ce sujet, je veux bien imaginer chez monsieur Hortefeux la trace de la difficulté à se construire comme Auvergnat quand on est grand, blond, beau et intelligent, alors que tout le monde admet que l'Auvergnat "prototype" est petit et râblé, noir de poil, très laid et surtout assez con pour rêver d'aller livrer du bois et du charbon chez les bourgeois parisiens...

C'est sûrement dur à vivre, mais cela n'explique pas tout.

Le dernier bougnat de Paris, rue Emile Lepeu (XIème),
photographié par le Piéton de Charonne (Gérard Lavalette),
qui mérite une longue visite flâneuse...


Monsieur Amine Benalia-Brouch, le jeune militant de l'UMP qui voulait se faire portraiturer photographiquement avec notre bon ministre, souligne que le ministre ne s'adressait pas à lui. Bien sûr, cela ne change rien aux propos.

Il estime avoir été "tout à fait respecté" : "Je suis arabe mais il m'a tout à fait respecté, ce n'était pas du tout mal placé." On pourrait peut-être gloser sur "Je suis arabe mais..." qui est un sûr indice d'intégration réussie, l'intégration de celui qui sait rester à la place qu'on lui assigne. Je lui conseille d'apprendre à chanter Trabaja la moukère, Fais-moi du couscous chérie ou La fille du bédouin, pour les prochaines fêtes entre amis de l'UMP, il devrait faire un succès.

Enfin, il insiste sur le fait que la plaisanterie de monsieur Hortefeux "a été sortie de son contexte".

Remarque de bon élève de première année de classe politique: c'est, anéfé, la remarque qu'il faut faire quand on vous reproche d'avoir dit une grosse ânerie... Prenez le pape qui dit n'importe quoi sur le préservatif encourageant l'épidémie africaine de SIDA, et vous voyez sortir une légion de spécialistes du contexte en col romain, et éventuellement soutane, pour vous le décortiquer, le contexte...

Mais la remarque est ici tout à fait inopérante.

Car le contexte, nous l'avons devant nous. Il suffit de regarder la fameuse vidéo.

Après une série de photos dans un contexte auvergnat, monsieur Hortefeux arrive dans un nouveau contexte. Malgré les remarques de monsieur Coppé, qui a manifestement un peu de mal à changer un disque qui tourne tout seul, nous nous trouvons au milieu de militants de l'UMP encourageant un certain Amine à prendre place entre les deux compères pour une photo.

Il est clair que les deux célébrités échangent avec ce groupe d'UMPistes, et que cet échange porte sur la personnalité de ce certain Amine, caractérisé de manière explicite par son appartenance à un groupe ethnique et par sa conformité ("Lui, il parle arabe, hein.") ou sa non-conformité ("Il est catholique, il mange du cochon et il boit de la bière.") au "prototype" rassemblant les "caractéristiques supposées" de son groupe.

Dans ce contexte, a lieu l'échange suivant:

Une participante : C'est notre... C'est notre petit Arabe.

Brice Hortefeux : ... Il en faut toujours un. Quand il y en a un ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes. Allez, bon courage, hein.

Je ne serais pas étonné que l'on diffuse un nouveau communiqué où l'on nous expliquera que monsieur Hortefeux avait sincèrement cru que monsieur Benalia-Brouch était auvergnat, alors qu'il est de Dax (Landes) et qu'il avait été abusé par le fait que ce militant landais était venu sans échasses.

A l'UMP, cet accessoire est formellement déconseillé aux simples militants.

Jean-François Copé, Amine Benalia-Brouch et Brice Hortefeux
(PHOTO David Le Deodic/Sud-Ouest)


* On peut trouver ce texte chez tous les bons libraires, ou sur le site de l'Université du Québec à Chicoutimi consacré aux classiques des sciences sociales, qui reproduit la traduction de Marie Bonaparte et du Docteur M. Nathan. Les acharnés pourront approfondir cette question avec Le trait d'esprit de Freud à Lacan, de Mercedes Blanco, en accès gratuit sur Cairn.info.

27 commentaires:

N°D-503 a dit…

Je regrette que vous n'accompagnez plus vos articles d'une musique ou d'une chanson.Pour cet article"maréchal nous voilà".

Marianne a dit…

Comment un non incident permet de flouter la taxe carbone et autres décisions déplaisantes !

Guy M. a dit…

@ N°D-503,

J'ai rencontré des problèmes bébêtement techniques pour inclure de la musique. Je dois les résoudre prochainement (à l'échelle géologique).

Il doit y avoir une version de "Maréchal" en bourrée auvergnate...

@ Marianne,

Je tique un peu sur le mot "incident" (comme sur le mot "dérapage", d'ailleurs), tant le fait est révélateur.

Comme un grand média (Le Monde) s'engage dans l'affaire, autant y aller aussi.

Bien sûr, taxe carbone et augmentation du forfait hospitalier restent à l'ordre du jour.

peterpane a dit…

Info à relayer SVP : vendredi 25 septembre, M. JP DUBOIS, Président de la LDH, tiendra une conférence à Pont-Audemer (27), à 20 h 30, sur le thème "Urgence pour les libertés".

A ce propos, Guy, aurais-tu l'intention de te rendre à Paris, à la Maison du Barreau (1er arr.) les 28 et 29 novembre prochains à l'Université d'Automne sur la Justice ? Ou le 7 novembre à Vernon, au Centre Philippe Auguste, assister à une conférence sur le Torture ?

Il ne reste plus qu'à trouver le temps...
Restons vigilants.

Guy M. a dit…

Du temps, il m'en reste (peu, à mon ââââge...!), mais tu sais que ma présence à une réunion, ou à des journées d'études, dépend du nombre de mes admiratrices présentes: Une, ça va; c'est quand il y en a plusieurs que ça pose des problèmes.

Anonyme a dit…

Il leur a été peu donné, il leur sera peu demandé !

Bienheureux les simples d'esprit de l'UMP !

Bordam

Guy M. a dit…

Tout ça me semble un peu (trop) évangélique, voire même angélique...

Une admiratrice a dit…

On peut aussi lire le méchamment talentueux Fontenelle sur le sujet :
Suivant que vous serez Siné ou Brice Hortefeux...

Bises et bon dimanche !

Guy M. a dit…

Tu as raison.
Et je dirais même plus: "il vaut mieux lire le talentueux Fontenelle"...

Bon dimanche, chère admiratrice de Fontenelle.

Une squatteuse d'Escalier a dit…

Tsss, je reformule : On peut aussi lire Fontenelle, pour compléter. Ne serait-ce parce que sa comparaison avec la non-affaire Siné l'année dernière est du meilleur goût.

Dorémi a dit…

Hortefeux n'en est pas à son coup d'essai. Personne pour rappeler celle-là ?
http://vivelefeu.20minutes-blogs.fr/archive/2007/12/20/tu-te-prepares-a-te-farcir-les-tambours-du-burundi-et-le-gar.html
Bises monsieur Guy.

Guy M. a dit…

Et ce qui devait arriver arriva: me voici avec deux admiratrices inconditionnelles de Fontenelle sur le dos. Mais qu'a-t-il donc ce Fontenelle ?

@ l'admiratrice-squatteuse,

Oui, et Fontenelle, comme Didier Porte* dans sa chronique de vendredi, permet d'imaginer un test pour ce genre de blague du ministre de l'Intérieur: on remplace le signifiant "Auvergnat" par le signifiant "Juif", et on regarde ce qui se passe.

@ Dorémi, l'admiratrice-archiviste,

Cette histoire des normands originaires de Caen indique bien aussi l'obsession des origines et de la fidélité au "prototype" que doit avoir au fond de lui ce pauvre monsieur Brice. Par ailleurs, je me suis toujours demandé quel plaisir il trouvait à raconter cette anecdote où il apparait tellement ce qu'il est...

* La chronique est postée à cette adresse
http://dp.blogourt.fr/630822/Bonus-Le-Fou-du-Roi-a-Deauville-2009/
mais, si j'ai bien compris, elle passe ailleurs dans quinze jours.

pièce détachée a dit…

Le pire peut-être dans ce cloaque, c'est que «notre petit Arabe» (comme l'appelle une militante UMP) a déclaré: les propos de Hortefeux ? nan nan, même pas mal.

Bon petit, qui consomme assidument du cochon et de la bière.

Comme dit Mona Chollet, «je suis blanche et je n'aime pas les couillonnades».

Dorémi a dit…

Faudrait pas que Stéphane Guillon laisse passer ça. J'ai hâte d'entendre ce qu'il en dira…

Guy M. a dit…

@ Pièce détachée,

Notre petit Arabe a obtenu, enfin, son diplôme d'intégration. Peut-être même va-t-il pouvoir aller "tracter" ailleurs qu'en banlieue. Grande promotion.

(Merci pour le lien vers Mona Chollet - toujours aussi pertinente - sur le "phénomène" Kelman.)

@ Dorémi,

Pour Guillon,je ne sais pas... Demain ?

Dorémi a dit…

Et voualà : http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/lhumeurde/index.php?id=83128
Ça ressemble un peu à ce qu'ont fait les Guignols : http://www.last-video.com/brice-hortefeux-guignol-de-linfo-video-110909
Mais bon, pas évident de présenter sa chronique après tout le monde, je suppose…
Allez, bises !
Et ne nous laissons pas empoisonner par les fâcheux…

Guy M. a dit…

Merci, la galerie est complète, ou presque.

Bises.

Dorémi a dit…

Y a aussi ces billets-là, parmi d'autres :
http://www.penseesderonde.fr/2009/09/m%C3%AAme-un-cest-trop.html
http://www.plumedepresse.com/spip.php?article1222
Et leurs commentaires…

Guy M. a dit…

Même les zinfluents en parlent !!!

Dorémi a dit…

Etonnant d'ailleurs : rien chez le Charançon ni chez J.-P. Martin…
Sinon, revue de presse chez http://antennerelais.canalblog.com/
Après j'arrête, promis :-)

Guy M. a dit…

Le Charançon est rarement là où on l'attend, et JP Martin, il doit méditer...

Meunon, tu reviens quand tu veux...

Bises.

Dorémi a dit…

:-)

Dorémi a dit…

Puisque tu m'invites à revenir quand je veux, il y a aussi toute une série de papiers chez Catherine Colomer : http://immigration.blogs.liberation.fr/coroller/2009/09/index.html

Dorémi a dit…

Oups, honte sur moi, c'est "Catherine Coroller" qu'il fallait lire, bien sûr…

Guy M. a dit…

Grâce à toi, les commentaires deviennent une véritable bibliographie.

Merci encore.

Dorémi a dit…

Oui, je crois bien que j'ai décidé, en mon fort intérieur, de faire exploser tes stats (parce que tu le vaux bien:-)

Guy M. a dit…

Va falloir que j'aille voir...

Cela fait des semaines que je n'ose plus les regarder.

Bises et bonne soirée.