dimanche 16 mars 2008

Agenda et non agenda

Parmi les choses à faire ou non, j'ai noté:

Ce dimanche: Devoir républicain.




Dans mon village de Trifouillis-en-Normandie, une animation inhabituelle régnait ce matin lorsque je sortis acheter les croissants. J'ai cru que tout le monde attendait le passage d'un célèbre blogueur inconnu. J'ai été détrompé par un vieux copain qui m'apprit que les membres des deux listes droitières (Essor et Avenir), après avoir échangé tous les crachats échangeables, avaient retrouvé un peu de salive la veille au soir pour opérer une fusion dans une liste plaisamment nommée "d'union".

Entre la liste gauchère et une liste composée d'au moins cinquante pour cent de tronches-en-biais* débauchés, je fis mon devoir avant d'acheter les croissants (pour ne pas laisser de traces sur le bulletin - les croissants, on les fait au beurre, chez nous).

* Je pique l'expression à Kamizole, qui l'applique de manière préférentielle à Mr Eric Besson. J'espère qu'elle ne m'en voudra pas.

Demain lundi: Adieu papy Lazare.

Je m'abstiendrai de participer à l'hommage de la Nation à son dernier poilu. Je m'en suis déjà plus ou moins expliqué.

Je ne connais pas le programme prévu, mais il me semble avoir entendu que Mr Max Gallo, de l'Académie Française, prononcera un discours qu'il a écrit lui-même.

A ceux qui ne connaissent pas Mr Max Gallo (à l'impossible, nul n'est tenu), je dirai que vous l'avez certainement vu dans des "débats" télévisés: c'est un monsieur qui s'écoute longuement penser (le bruit que ça fait lui rappelle le mistral de son enfance).

Mardi: Rien

Ou alors, rangement de mon bureau?

Mercredi: Rôtisserie de soutien à la caisse noire de la candidature Patate.

Extrait du communiqué non repris par la presse:

Venez soutenir une véritable dépénalisation du droit des affaires légumières en allant vous en mettre plein la panse à la Rôtisserie Sainte-Marthe le 19 Mars!

4, Rue Sainte-Marthe
Métro Belleville
(A quelques pas du Fouquet's!)
Le 19 Mars, à partir de 20h

Au menu:
Salade de saison (Règlements de compte à la façon piémontaise...)
Palette de purées multicolores
Dessert à la pomme d'arbre

J'ajoute que les prix sont à peu près libres.

Votre serviteur, s'il arrive à respecter son embargo personnel sur les produits d'Israël, proposera une purée de patates douces pour les non-violents.

Enfin, vous pourrez repartir avec un exemplaire de la belle histoire (voir quelques pages ci-après) Patate au Pays des Navets, s'il en reste.

Addendum: Jeudi: Nuit des Libertés Publiques.

Appel à un rassemblement à Paris le 20 mars 2008 de 18 h 30 à 22 h 30 à la Bourse du Travail - Paris (autrement dit à la Bastoche)

Un ensemble d’associations, d’organisations syndicales et de partis politiques ont signé l’appel contre la rétention sûreté. La loi est aujourd’hui votée et promulguée.

Notre combat ne s’arrête pas là !

C’est dans cette optique que nous organisons une nuit des libertés publiques qui aura lieu le jeudi 20 mars de 18 h 30 à 22 h 30 à la Bourse du travail 3, rue du Château d’eau 75010 (métro République).

Des manifestations seront également organisées en province.

Voir des infos ici.





7 commentaires:

Françoise a dit…

Si les patates n'existaient pas, il faudrait les inventer. Merci Mr Parmentier.
 
Je me demande si dans les jours à venir, nous ne devrions pas nous exercer au lancer de patates ?

Guy M. a dit…

Françoise,
au prix où sont les tomates, il vaut mieux recourir aux patates.

Françoise a dit…

Ce n'est pas la bonne saison pour les tomates... Les vieilles patates (germées) feront bien l'affaire. Faut pas gâcher tout de même !

Guy M. a dit…

D'après mes souvenirs les patates pourries sont des projectiles d'une efficacité olfactive redoutable...

Flo Py a dit…

Et jeudi ? Serez-vous à Bastille, pour la Nuit de Défense des Libertés ? En espérant que nous serons assez nombreux pour nous filer mutuellement la patate...

Bises !

Posuto a dit…

Max qui ?...
..Je ne sais pas, de lui ou de Jacques Marseille, lequel des deux me boutonnise le plus. (Max a une arme redoutable : le "anéfé" qui remplace le "en effet" toutes les dix secondes). Mais, au fond, personne ne me demande de choisir :-)
Ayant la frite.
Kiki :-)

Guy M. a dit…

@ Flo Py,
Merci du rappel... J'avais oublié (mais hier je me suis tellement amusé à faire le troll radoteur sur le blog de Posuto, que j'ai oublié plein de choses). Mais je vais faire un addendum à l'agenda.
(mais je ne serai pas à Paris jeudi)
Bises.

@Kiki,
Curieusement beaucoup de mes proches ne savent pas qui est Max Gallo! Va-t-il sortir enfin de l'incognito?
Le "anéfé" est anéfé bien vu (Douste le fait aussi).
Dicton du jour: Mieux vaut avoir la frite que patauger dans la purée.
Bises aussi.