samedi 6 décembre 2008

La police fait dans la nuance



Il est amusant de constater qu'au moment où la presse met en avant le rôle de monsieur Alain Bauer, criminologue, dans les obsessions de madame Alliot-Marie pour l'ultra-gauche, l'AFP est en mesure de diffuser des "fuites" sur les travaux du groupe de contrôle des fichiers qu'il préside au Ministère de l'Intérieur.

Si j'avais la tête à romancer de sombres complots, mais ce n'est pas mon genre, j'y verrais peut-être une sorte de machination visant à perdre ce bon monsieur Bauer...

...qui a une assez bonne tête pour rebondir.

Monsieur Alain Bauer est un expert incontesté: après des études de Droit, il enseigne à l'Institut d'études politiques de Paris, rejoint l'Institut de criminologie et enseigne aujourd'hui auprès des universités de Paris I, Paris II et Paris V (Sorbonne), à l'École des officiers de la gendarmerie nationale, à l'École nationale de la magistrature, et à l'École nationale supérieure de la police.

Passons sur ses cours dispensés à l'étranger... et ses nombreux ouvrages consacrés à la franc-maçonnerie (il fut Grand Maître du Grand Orient de France de 2000 à 2003) et à la criminologie.

Par ailleurs, Alain Bauer est président-directeur général de AB Associates, société de conseil en sécurité et gestion des crises.

En 2002, un prix Orwell des Big Brother Awards lui a été attribué pour l'ensemble de son œuvre. Ce prix récompense des "sociétés ou personnes s'étant distinguées par leur mépris du droit fondamental à la vie privée ou par leur promotion de la surveillance et du contrôle des individus". En réponse, monsieur Alain Bauer a exprimé son "mépris amusé".

La valeur scientifique de cette œuvre a été discutée à plusieurs reprises, que ce soit par Laurent Mucchielli, Loïc Wacquant ou Laurent Bonelli. On trouvera un texte de Laurent Mucchielli, qui propose une lecture critique d’un "Que sais-je ?" consacré aux "Violences et insécurités urbaines", co-signé par Alain Bauer, sur le site Les mots sont importants.

Un exemple de nuancier pour commissariat de police.
Photo trouvée sur le site Mouton Noir .

C'est pourtant avec un esprit scientifique incontestable que les discussions du groupe de réflexion sur les fichiers ont été présidée par monsieur Alain Bauer. En témoigne ce "dispositif combinant "l'appartenance vraie ou supposée à une origine ethno-raciale" et "la gamme chromatique" qui pourrait être une solution", dont tout le monde parle, en se gaussant parfois.

Monsieur Alain Bauer a cru devoir répondre et expliquer...

Madame Alliot-Marie aussi...

Ma grand-mère aurait peut-être dit:

"Si tu t'sens morveux, t'as qu'à t'moucher !"


9 commentaires:

JR (abcdetc) a dit…

Ma grand-mère à moi aurait dit "quand on a le cul sale, on ne grimpe pas aux arbres".
Mais ce n'est pas scientifiquement authentifié.
Sourire

Guy M. a dit…

Nos grand-mères ont (ou avaient) du talent.

Bon ouiquende.

Le Charançon Libéré a dit…

Mais Bauer aussi a du talent. Pour réussir à faire tout ce qu'il fait(je trouve que tu es passé un peu vite sur les cours qu'il donne à l'université de Pékin et sur son rôle de conseiller de la police de New York, de la Sûreté du Québec et du Los Angeles Sheriff Department (sa mère la femme sans honneur, Wikipedia déchire…)) en moins de 24 heures, il faut vraiment que Jack soit un espèce de surhomme de la sécurité.

(Hop, promis : je ne tente plus de blague avant la semaine prochaine)

Guy M. a dit…

C'est exact, Bauer est un vrai zinfluent!

Kamizole a dit…

Je l'ai échappé belle ! moi qui voulais m'inscrire à l'institut de Criminologie du Panthéon-Sorbonne en complément de mes études de droit... Mais je ne pense pas qu'il eût fait rentrer des idées contraires à ce que je pense (du mérite également de faire des études tardives !).

Kamizole a dit…

Molière a fait dire : "qu'il se sente morveux, qu'il se mouche"... je n'en suis pas certaine mais je crois que c'est dans "L'avare"...

Guy M. a dit…

Ma grand-mère ne connaissait pas Molière, mais Molière a pu connaître ma grand-mère (ou du moins la tradition qu'elle incarnait).

Flo Py a dit…

On peut lire dans Libé aujourd'hui que l'ami Bauer a remis son rapport "en grande pompe" (sic) à MAM :
Rapport sur les fichiers policiers : rien de révolutionnaire

Puisqu'on te dit qu'il n'y a pas de quoi s'inquiéter !
Bises et bonne soirée.

Guy M. a dit…

Je ne suis pas inquiet: tout va bien...