lundi 9 février 2009

Une histoire banale à Angers

C'est une histoire qui devrait nous paraître insensée, mais qui est, dans son esprit, devenue banale depuis quelques temps...

On doit au journal Ouest-France, et particulièrement à la journaliste Claudine Quiblier, qui signe l'article, d'être informé sur l'histoire de madame Yvonne Klein et de son fils adoptif Khalil.

Et je dois à la Niouses letteur n°186 des Mots ont un sens d'avoir été averti de cet article. Le site de RESF l'indique également...

Madame Klein, "droite et discrète".

Madame Yvonne Klein a 71 ans et vit près de Saumur.

En 2005, elle s'est fait aider, pour soigner son mari atteint de la maladie d'Alzheimer, par Khalil, étudiant en pharmacie à Angers.

Elle adopte Khalil en juin 2006.

Il s'agit d'une adoption simple, puisque l'adopté est majeur, et non d'une adoption plénière qui lui aurait donné de droit la nationalité française.

Khalil reste donc soumis aux règles édictés par les gardiens de la forteresse française, représentés par monsieur Hortefeux et son digne successeur monsieur Besson, autrement dit Ubu père et héritier.

A moment de l'adoption, Khalil avait un titre de séjour "étudiant", et était donc en règle. L'article souligne que la proposition d'adoption ne lui a pas été faite "par calcul". C'est d'ailleurs une précision qu'apporte madame Klein, comme si le reproche lui avait déjà été fait et qu'elle tenait à le désamorcer...

Les petits Ubus de la préfecture d'Angers vont apporter la preuve éclatante du manque de calcul.

Voici les faits, relatés par Claudine Quiblier:

Fin 2007, Khalil demande le renouvellement de sa carte de séjour. Mais, cette fois, dans la catégorie "vie privée, vie familiale". Premier refus. Il dépose un recours. Second refus. Il demande alors au tribunal administratif de statuer. Il attendait des nouvelles lorsque, la semaine dernière, il reçoit une convocation à la préfecture d'Angers, "dans le cadre de l'instruction de son dossier".

Méfiante, son avocate téléphone pour demander s'il s'agit d'un arrêté de reconduite à la frontière. "
On m'assure que non", témoigne Me Lamy-Rabu. Elle avait pourtant vu juste. Khalil s'est vu en plus confisquer son passeport.

La salle de billard de la préfecture d'Angers,
telle que présentée sur son site.


Khalil a présenté un dernier recours jeudi dernier devant le tribunal administratif qui devait lui donner réponse aujourd'hui.

La réponse serait si simple si nous n'étions pas au pays d'Ubu...

Mais comme le dit l'avocate de Khalil, Me Lamy-Rabu:

"Le droit civil reconnaît à l'adopté simple les mêmes droits qu'aux enfants légitimes. Alors qu'en droit des étrangers, ce n'est pas un lien filial suffisant !"

A l'heure où je poste ce billet, l'info en continu de Ouest-France fait défiler beaucoup d'alertes à la tempête, mais pas de nouvelles d'Angers...


PS: Les archives des Mots ont un sens contiennent des traces de la triste aventure de Léo Aman-Clair, ivoirien adopté par une famille française et expulsé. Voir ici et.

8 commentaires:

Flo Py a dit…

Ben c'est une occasion de rappeler que le rassemblement mensuel à Belleville, c'est demain mardi 10 février, de 18h30 à 19h30.

C'est juste une impression ou bien on a plus que l'embarras du choix, question bonnes raisons de participer à ces rassemblements et autres cercles de silence ?...

JBB a dit…

Honnêtement, je suis plutôt surpris que les services d'Eric Besson n'en aient pas profité pour expulser aussi ces parents indignes, partisans de l'anti-France qui préfèrent nourrir un étranger plutôt que le dénoncer aux services diligents…

(Oui, c'est une très bonne occasion, Flo Py. Sauf qu'il va falloir choisir entre le soutien aux sans-papiers et la "révolution" étudiante…)

Guy M. a dit…

@ Flo Py,

Tu as raison, il faut montrer que nous sommes encore là...

@ JBB,

C'est désolant, on ne peut pas expulser les français, on peut juste les emprisonner, mais avant il faut construire des prisons. Tiens, une idée pour la relance...

Flo Py a dit…

@ JBB : en ce qui me concerne, je n'ai pas à choisir, vu que je paye les tickets de RER pour aller aux manif grâce à une activité salariale que je ne peux décemment quitter avant 17 heures... :-)

Bises !

PS : avec toi, c'est presque la révolution tous les jours :-)

JBB a dit…

@ Flo Py : "avec toi, c'est presque la révolution tous les jours :-)"

C'est cette fichue méthode Coué qui me joue des tours… En même temps, j'espère bien que ça ne l'était pas, pour le coup, la révolution, étant donné que je suis resté geindre toute la journée sur mon énième journée de grippe…

@ Guy : "C'est désolant, on ne peut pas expulser les français, on peut juste les emprisonner"

:-)

Guy M. a dit…

@ JBB,

Essaye la "tisane des trois chapeaux": tu pose un chapeau sur tes pieds, et tu attaques au grog (pur). Quand tu vois trois chapeaux, tu es guéri.

@ Flo Py,

Tu peux partir plus tôt, si tu es grippée... non ? Tu travailles dans un bagne ?

JBB a dit…

Non, mais… ça c'est mon traitement quotidien quand je suis en pleine santé. :-)

Guy M. a dit…

Ben, il y a des virus résistants à Paris !