mardi 5 août 2008

Rhétorique du rideau de fumée

C'est encore un scoupe, mais un scoupe qui n'étonnera personne: je ne suis pas très doué dans le sérieux.

J'ai appris, dès l'aube, que ce bon monsieur Hortefeux avait décidé de déposer une plainte contre l'association (parfois nommée collectif ou groupuscule) SOS Soutien aux sans-papiers (parfois orthographié "SôS Soutien ô sans-papiers") dont un membre, Rodolphe Nettier (le plupart du temps nommé) aurait tenu dans un quotidien (non nommé dans la plupart des articles) des propos contestables (en général cités et suivis d'un démenti du même Rodolphe Nettier).

Cette plainte est déposée pour «provocation à la destruction, dégradation et détérioration volontaire dangereuse pour les personnes», explique le ministre dans un communiqué. (20minutes.fr)

Sur le site du ministère de l'Identité Nationale et des dégâts collatéraux, je n'ai trouvé aucune trace de communiqué relatif à cette plainte.

J'ai donc envoyé mon CV aux services de monsieur Hortefeux: s'ils ont besoin d'un gugusse qui roupille devant un écran avec le titre de ouaibe-mastére, je peux faire.

Sur le site du Parisien.fr, qui, d'après mes recherches, aurait publié les propos incendiaires de monsieur Nettier, je n'ai trouvé que la même dépêche d'agence régurgitée après rumination légère que partout ailleurs... Seule une photo se distinguait du tout venant médiatique.

La photo du Parisien.fr

Mais, me dis-je in peto et en latin, qui sont ces militants visés par la vindicte de ce bon monsieur Hortefeux?

Un lien de 20minutes.fr se révèle bien décevant, menant à un blog assez peu actif dont le dernier signe de vie remonte au 29 juin 2008... et ne comportant aucun appel à manifester au Mesnil-Amelot.

J'en étais là dans ma recherche, désespéré, me décidant à faire un faux billet et un vrai appel à témoin: vous, mes chers lecteurs, qui savez tout, qui ne vous prenez jamais les pieds dans la toile, dites-moi si vous savez quelque chose sur SOS Soutien aux sans papiers... ce "groupuscule d'extrême gauche" (à prononcer avec tout le mépris entendu que peu secréter un ancien corpuscule d'extrême-droite)...

Quand...

Avant de boucler le billet le plus nul de ma carrière de blogueur zinfluent, je consultai une dernière fois les "Actualités".

Pour constater que tout ce que cherchais venait de sortir sur Rue89.

Merci, Rue89... (Je vous remets le lien parce qu'ils sont sérieux à Rue89...)

Mais si j'avais su, j'aurais fait un billet drôle sur le monstre de Montauk.

Parce que, évidemment, je sais qui c'est...

Vous voyez pas ?

7 commentaires:

Françoise a dit…

Au moins le monstre de Montauk ne fera plus de mal à personne. On ne peut pas en dire autant pour d'autres "créatures..."

(Merci pour le lien vers les infos de Rue89).

Bonne nuit.

Flo Py a dit…

Comme je suis trop fatiguée pour laisser un commentaire un tout petit peu intelligent, je vais laisser un lien vers un article de 20minutes au sujet du monstre de Montauk. En espérant naturellement n'être pas la seule tartignole à découvrir ici son existence.

Bises et bonne nuit !

Le Charançon Libéré a dit…

Tartignole, tartignole, c'est vite dit…

C'est marrant, le monstre de Montauk me fait penser à l'opposition : un truc que personne n'a jamais vu, qui ne sert à rien mais qui fait beaucoup parler et brasse un max de vent. C'est à ça que vous pensiez, Guy ?

Guy M. a dit…

J'ai bien fait de parler du monstre de Montauk, qui est un bien bel objet poétique non identifié...

Françoise, je le trouve assez mignon... pas tellement prédateur.

Merci Flo Py, j'avais oublié de mettre un lien, puis j'ai oublié que j'avais oublié.

Charençon, l'opposition ? c'est au moins un beau déploiement métaphorico-poétique...

myrage a dit…

bon , j'men vais voir c'que c'est votre monstre... S'il a la tête de Brice-le-bon, il doit être assez effrayant!
(Brice-le-juste? Brice-le-généreux?)

Heureusement que t'es pas doué pour le sérieux, cher blogguer influent, ça serait pô drôle! Au moins t'es drôle!
Et c'est pas plus facile.

Allez tchô, c'est qu'il faut que je bosse, moa...
Moâ moâ moâ...

A bientôt.

myrage a dit…

Pour le monstre, la théorie de la tortue décarcassée me parait la plus plausible, mais bien sûr, un griffon, ça serait plus marrant.
En tout cas, si ça remonte les égoûts de New York (c'est où Long Island?), on va rigoler!

En tout cas, il est bien plus beau que Brice-la hache-en-feux... Et moins effrayant!

Oui, vazy, Guy, fais un message là-dessus!
:)

Guy M. a dit…

Tout le monde s'accroche à ce pauvre monstre...

Inutile donc de faire un message!