samedi 2 août 2008

"Il revient !"

Les distingués entomologistes de la blogosphère s'inquiétaient beaucoup: disparu au printemps, il avait timidement fait savoir, début juillet, qu'il remuait encore et avait fermement assuré qu'il reviendrait parmi nous.

Mais...

Antennes frémissantes, rostre en avant,
le charançon est de retour.


Un indice m'avait été fourni par l'espion intégré Gougueule Analytixe qui m'avait signalé parmi les "sources de trafic" un truc du genre article11.info/referral que je ne connaissais pas et qui après quelques recherches me mena à une bien belle page:

Page d'accueil à l'aube de ce jour,
donnant de jolies erreurs 404.


Un peu plus tard, vers les huit heures, le site commença à s'animer et disparurent enfin les frustrantes erreurs 404.

Article XI, le fanzine favori des bidasses, existe donc, et vous pouvez y retrouver Le Charançon Libéré, qui a l'air en pleine forme.

Le blougue charançonesque rénové.

Allez-y voir tout de suite, tant que ça marche...

Pour occuper vos enfants pendant que vous lirez avec délectation la prose délectable du Charançon, voici un petit coloriage à découper.

Pour les familles nombreuses,
il y a d'autres découpages chez greluche.info



NB: Le titre est inspiré de ce très beau poème de Louis Aragon sur le retour de Maurice Thorez après une convalescence en URSS:

Il revient ! Les vélos, sur le chemin des villes,
Se parlent, rapprochant leur nickel ébloui.
Tu l'entends, batelier ? Il revient. Quoi ? Comment ? Il
Revient ! Je te le dis, docker. Il revient. Oui,
Il revient. Le wattman arrête la motrice :
Camarade, tu dis qu'Il revient, tu dis bien ?
Et l'employé du gaz interroge : Maurice
Reviendrait ? Mais comprends, on te dit qu'Il revient,
Maurice. Je comprends, ce n'est donc pas un rêve ?
Les vestiaires sont pleins de rumeurs : vous disiez,
Il revient... Ces mots-là sont une lampe que lèvent
Les mineurs aujourd'hui comme au jour de Waziers.
Il revient... Ces mots-là sont la chanson qu'emporte
Le journalier, la chanson du soldat, du marin.
C'est l'espoir de la paix et c'est la France forte,
Libre et heureuse. Paysan, lance le grain.
O femmes, souriez et mêlez à vos tresses
Ces deux mots-là comme des fleurs jamais fanées.
Il revient. Je redis ces deux mots-là sans cesse.

15 commentaires:

Flo Py (entomo-pom-pom-girl au chômage technique) a dit…

Bonjour Monsieur Guy !

Tu as été bien inspiré de nous faire une copie d'écran, parce que là maintenant, le lien vers Le Charançon mène... à l'erreur 404 !

Bises !

PS : "greluche.info" !?!?!

Flo Py a dit…

Screugneugneu ! Même les deux articles de Lémi que j'ai lus hier soir ont disparu !

Guy M. a dit…

C'est dommage, mais c'est vrai de vrai qu'il y avait un billet du Charançon...

Le site doit être en rodage, il faut être patiente, coule, zaine et sereine.

Et puis avoue que tu as de quoi t'occuper avec greluche.info (qui est un site très recommandable, très propre, très familial...)

Bises et bonne journée.

Flo Py a dit…

Ah ! mais je n'en doute pas ! D'ailleurs, le titre du billet en question apparaît encore en première page (avec le commentaire que tu as laissé, en dessous). Le problème, c'est quand on clique pour lire l'article...

Re-bises et bonne journée à toi aussi !

PS : du coup, j'ai laissé un com chez Charançon pour lui souhaiter bon courage...

PPS : pour greluche.info... J'ai cliqué pour voir si le site était aussi consternant que le nom l'indique. Bon... On va dire que les sites "très recommandables, très propres, très familiaux", c'est pas pour moi ;-)

Guy M. a dit…

Patience! il faut leur laisser le temps de monter leur usinagaz...

PS: Je suis sûr que d'autres lecteurs ou lectrices trouveront de saines distractions pour passer ce samedi pluvieux sur greluche.

Guy M. a dit…

C'est vraiment palpitant: en ce moment même, mes chers zoditeurs, ça marche!

Flo Py a dit…

Rhooo ! Comment il est bien, ce premier billet ! Et comment je suis contente de relire Le Charançon ! Si j'osais, je dirais que ça me donne presque le sourire, tiens ! :-D

Bises !

PS : c'est pas pour faire ma copieuse, mais c'est pour partager ma joie : je vais faire un billet dessus (môa, j'attendais - patiemment - le feu vert de la bestiole ;-)).

Guy M. a dit…

Fallait un feu vert?

Bon, je vais tout supprimer alors.

Flo Py a dit…

Meuh non... C'est simplement que j'ai préféré attendre et être sûre que leur bidule était prêt à recevoir des visites.

Bises !

PS : ça y est, j'ai pondu mon faire-part :-)

Le Charançon Libéré a dit…

Dire que j'avais raté cela… Merci beaucoup Guy M, ça me touche énormément. Je n'ai plus qu'une seule crainte (que j'ai exprimé à Flo Py) : ne pas être à la hauteur d'aussi touchantes attentions. Alors, avec mes compères d'Article11, on va mettre les bouchées doubles. Promis.

En attendant : pour un peu, mes yeux globuleux et moches de cloporte en seraient tout humide. Heureusement que je reste une sale bête, sinon…

:-)

(Je n'avais pas pensé à Google Analytics. Dire que je pensais que mes tâtonnements éperdus (un mois que ça dure) pour agencer ce fichu site passaient inaperçues… Bien joué !)

Guy M. a dit…

@ Flo Py,

Moi j'étais sûr que c'était pour aujourd'hui...

@Charençon,

Merci pour cette partie de chasse matinale passionnante et fructueuse: on récolte quatre blogs et deux rubriques.

Et je ne dois pas être le seul à avoir la certitude que ça va décoiffer les têtes rases.

PS: Moi aussi, j'ai les zyeux zumides en lisant l'Aragon...

Le Charançon Libéré a dit…

J'aimerais en être aussi certain que vous. Mais on fera tout pour essayer de décoiffer un brin.

PS : je ne pensais pas à l'Aragon. Mais vous le savez bien.

Flo Py a dit…

@ Monsieur Guy : si même toi, tu commences à avoir des certitudes... Je ne vois qu'une seule explication : tu as des indic' !

@u Charançon : M'enfin, faut pas stresser comme ça ! Tu le mérites vraiment, ton fan-club, qu'est-ce que tu crois !?! Bon, allez, j'arrête, parce que comme je te l'ai dit ailleurs, les compliments, c'est pas mon fort ;-)

Bises et bonne soirée !

Guy M. a dit…

@ Charençon,
C'est sûr que ça va marcher et décoiffer.

Et puis, on va continuer à faire de la pub: je vais vous envoyer mes trois groupies, et, si on lui demande gentiment, mademoiselle Py peut vous envoyer la moitié de ses 10000 lecteurs fanatiques.

@Mademoiselle Py,
Oui, oui, j'ai souvent des certitudes... pour les autres... sans parler de mon intuition féminine.

Le Charançon Libéré a dit…

@ Guy M : trois groupies ? Attention, j'ai des stats précises, maintenant. Et je peux te le dire : c'est beaucoup plus que ça.

@ Flo Py : pas ton fort, les compliments ? Qu'est-ce que ce serait si ça l'était, alors… :-)