mercredi 23 avril 2008

Tout, et même n'importe quoi

Y en a, j'vous jure, qui me feraient tomber dans la vulgarité la plus totale.

Mais heureusement, je m'écoute écrire… Cela fait un petit rythme syncopé, avec de profonds silences où l'ange de l'écriture passe et m'abandonne. J'aimerais beaucoup trouver un petit logiciel qui accompagnerait la frappe du bruit de la machine à écrire qu'utilisait l'un des grands auteurs américains de roman noir, tchik keu tchik dong dong tchitchik keu tchik ding. Le plus difficile est bien sûr de bien programmer le "ding" qui prévient de la toute proche fin de ligne et prépare psychologiquement au retour (manuel) du chariot (accompagné d'une lampée de bourbon).

Un qui me gonfle, qui me GONFLE, qui me GONFLE  (je ne trouve pas d'autre mot) sérieusement, depuis longtemps, mais surtout en ce moment, c'est Dany-le-claoune. Vous savez bien, le baratineur surdimensionné pour assemblées générales, devenu démocrate respectable, mais qui ne porte pas le costard-cravate (attention: contestation!) et qui dédicace maintenant son bouquin au Sarko au lieu de lui envoyer par le travers dans la tronche…

Comme cet œdème me semble assez partagé, quoique en une langue dominée, par Denis Perais et Nadine Floury, auteurs d'un très bon article paru sur le site d'Acrimed, je vous y envoie: et hop, c'est là!

Et pour l'anniversaire lui-même, puisqu'il semble impossible d'y échapper, autant aller dans les lieux où quelque chose continue à vivre, bordéliquement, en mélangeant des utopies d'hier, d'avant, de maintenant et d'après (s'il y en a un), en mélangeant la déconnade pure et le dur militantisme, les discussions sérieuses à se flinguer et les bals populaires animés par Riton la Manivelle, Arnaud le facteur & Mana la Manouche, the Fabulous Turtle Brothers, l'orchestre Melodica de la place des Fêtes…



C'est ce que propose le Festival des Résistances et Alternatives de Paris, dans ces quelques lieux où la liberté se vit encore sur le mode libertaire et non pas libéral. Il en reste peu, profitez-en.

Et ce n'est généralement pas loin de chez moi. Je peux vous faire la visite du quartier en passant par tous les escaliers et toutes les bibliothèques.

Vous trouverez le programme à cet endroit.

C'est évidemment un programme provisoire et foutraque, et pour longtemps.

Il y a de tout et du n'importe quoi où je ne mettrai sûrement pas les pieds. Mais c'est comme ça (et d'ailleurs, ex-camarades donneurs de leçons d'histoire, vous savez bien que c'était aussi déjà comme ça).

10 commentaires:

Flo Py a dit…

"Le p'tit bal sauvage de Ménilmontant" (mais oui, Madame) ! Rien que le nom, ça donne envie d'aller y faire un tour !

Bises

Guy M. a dit…

J'y fus l'an dernier, c'était en ce triste jour où Sarkozy fut élu (ce qui se sut, vers les six heures du soir, "ah quelles terribles six heures du soir!")

Après nous fûmes à Bastille, prendre une douche pour certains.

L'éléphant dans un magasin de porcelaine a dit…

Ainsi, vous fûtes de tous les bons plans, ce jour-là ;-)

Bises

celeste a dit…

oh la la oui, la danymania...insupportable!

@flopy, coucou :-)
moi le petit bal musette j'adore, l'accordéon me noue les tripes et me met la larme à l'œil.

celeste a dit…

pff!j'oubliais
Guy vous aviez laissé un très joli com sur un de mes textes à un moment où, débordée par je ne sais plus quoi de moyennement intéressant, je n'avais pas eu le temps (ni l'énergie parfois un rien me bloque)pour vous répondre et vous remercier, c'est fait! :-)

Yannick a dit…

j'ai cru un instant que tu voulais parler de dany....boon :-)
mais je suis rassuré : tu n'es pas allé le voir ?

Guy M. a dit…

@éléphant limougeau,
Comme Dany, là où je suis, c'est l'Histoire en direct-live...
Et toc!
Nooooon, ne cassez pas les tasses à café!

@Céleste,
Bienvenue en ces lieux!
La plupart de vos textes me touchent de près... Mais celui auquel vous faites allusion a été un bon coup au coeur, ravivant avec une étonnante proximité le souvenir de situations vécues (dont une quasiment identique). J'avais seulement voulu marquer ce "c'est ça, c'est exactement ça" qu'il est bon de ressentir quand le moral baisse la garde... Total: c'est vous que je remercie.

PS: Et le saxo alto ? Non, bon tant pis...

Guy M. a dit…

@Yannick,
Faut suivre les liens, avant de faire le troll.
Voir quoi? J'ai pas le temps.

Flo Py a dit…

@ Céleste : coucou ! Dis, tu es occupée à peaufiner ta prochaine nouvelle, soucieuse de ne pas faire attendre plus longtemps les Filaplombistes ? :-)

@ Guy : euh... l'éléphant, c'était moi et je suis catovienne, moi Môsieur ! (Pour les tasses à café, je vais réfléchir, mais c'est véritablement une brillante idée comme mesure de représailles ;-))

Plein de bises !

Guy M. a dit…

Flo Py,
Es-tu vraiment catovienne née(au sens de monsieur Le Pen, cad née en Catovie, de parents nés en Catovie, eux-mêmes nés en Catovie, de parents... etc. (LP n'a pas peur de la regressio ad infinitum (il n'a peur de rien)))?

Faudrait faire tenir beaucoup de monde sur le petit territoire de Chatou.

Ceci dit, on ne touche pas au service à café ;-)

Bises itou.

PS: C'est bien aussi Limoges...