dimanche 2 novembre 2008

Une gloire bien trépassée

Dans mon souvenir, il était quasiment muet, et voilà que je le découvre bien bavard.

Né le 10 janvier 1880, Charles Adrien Wettach est mort le 14 juillet 1959, en Italie. Il n'a pas choisi la date pour se faire remarquer, puisqu'il était suisse.
Lien
C'est le claoune de mes souvenirs d'enfance, et ça doit être de vieux, très vieux souvenirs, ce qui fait que, surtout attaché aux mimiques et aux pantomimes, je l'avais fixé dans ma mémoire sans autres paroles que "sans blââgue..."

J'aurais aimé que Grock demeure ce gugusse qui déclenchait les rires en cascades de l'enfance... mais je lui découvre une curieuse admiration pour un certain Adolf Hitler...

Puisqu'il était suisse, il n'était même pas obligé.

Le plus grand des claounes peut être le plus petit des hommes.




4 commentaires:

abcdetc a dit…

Moi c'était Zavatta, qui était franc-maçon viens-je d'apprendre et qui s'est suicidé juste à côté de ma ville natale...
Est ce qu'Hitler n'admirait pas encore plus Grock que l'inverse?
Est ce que le manichéisme est humain?
Bonne suite

Guy M. a dit…

Hitler avait anéfé beaucoup d'admiration pour Grock... Et Grock s'est agacé qu'on lui demande un certificat d'arianité, d'où une certaine "désaffection".

Alors qu'Heidegger...

Le Charançon Libéré a dit…

Ça doit être une question de génération (ou de manque de culture de ma part) : je n'avais jamais entendu parler de ce gugusse.

Mais j'ai été lire sa fiche Wikipédia et j'ai bien aimé le : "1934 - 24 janvier, Hitler voit son spectacle au « Deutsche Theater » à Munich et le félicite. Il revient 13 fois ! Grock pend des portraits d'Hitler dans sa villa."

Ça devait salement claquer,comme déco…

Guy M. a dit…

Oui, et il ne pouvait même pas se défouler en ajoutant des petites moustaches...