dimanche 12 octobre 2008

Marina Petrella libre de vivre ici

Rien à dire.

Seulement copicoller ceci:

PARIS (AFP) — L'ex-membre des Brigades rouges Marina Petrella ne sera pas extradée vers l'Italie, le président Nicolas Sarkozy ayant décidé de ne pas appliquer le décret autorisant son extradition pour des "raisons humanitaires", a déclaré dimanche son avocate, Me Irène Terrel, confirmant une information du JDD.

L'Etat français "a compris qu'on ne pouvait pas donner suite à cette extradition", a dit Me Terrel, qui s'est félicitée d'une décision "humaine, nécessaire et légitime".

Cette décision, "guidée par la raison et par le cœur", a été "notifiée samedi à Marina Petrella à l'hôpital", a ajouté l'avocate, qui l'a jugée également importante "symboliquement pour la France" où "l'humanitaire reste une valeur forte".

(...)

En apprenant la décision, Marina Petrella "a beaucoup pleuré. Mais elle n'est pas en état" d'être soulagée, a poursuivi Me Terrel, qui s'est dit "soulagée à sa place". "Les médecins sont réservés" sur sa guérison et "j'espère qu'elle parviendra à se reconstruire", a-t-elle ajouté.

Cette décision intervient alors que le Conseil d'Etat devait examiner mercredi un recours déposé par Mme Petrella contre le décret autorisant son extradition. "On se désiste de ce recours, qui n'a plus d'objet", a précisé Me Irène Terrel.


Je vous embrasse tous.

4 commentaires:

Flo Py a dit…

Je copicolle ton copié-collé :-)
Bises et bon dimanche.

Guy M. a dit…

Tu as raison: tu ne vas pas te mettre à travailler le dimanche!

Flo Py a dit…

Dis donc ! Tu abuses : j'ai ajouté ton copié-collé au billet que j'avais déjà posté ! Et avec un lien vers L'Escalier, parce que ce sont des choses qui se font.

Re-bises

Guy M. a dit…

Un lien! Quel boulot!
Merci, mademoiselle Flo.