dimanche 4 mai 2008

Poisson d'avril à retardement au Monde

Toute la France au moins est au courant: "Ils" ont des difficultés au Monde.

Cela doit expliquer pourquoi, à ma connaissance, le Monde n'a pas publié au premier avril de poisson mémorable, genre découverte inattendue d'une série de photos de Carla B. habillée, décès mystérieux de Jean-Pierre E. à son domicile ou remontée spectaculaire de Nicolas S. dans les sondages d'opinion.

Mais le grand quotidien de référence a pu se rattraper avec un délicieux poisson de fin avril délicatement parfumé aux herbes hilarantes, présenté sur son lit de julienne jubilatoire et nappé de sa sauce désopilante émulsionnée au second degré.

Tout à mes préparatifs de départ pour la capitale où je pensais assister aux grandes fêtes commémoratives du quarantième anniversaire de Mai 68, avec intromission de Daniel Cohn-Bendit tout vif et tout cru dans les caveaux du Panthéon, j'avais laissé passer cette occasion de goûter pleinement l'humour printanier de notre grand quotidien.

Heureusement, j'ai reçu un courriel du style "tavussa" d'un de mes correspondants à l'esprit encore alerte, et j'ai vu ça.

«Les "jeunes pop" de l'UMP font la révolution sans faucille (LE MONDE | 29.04.08 | 14h21 • Mis à jour le 29.04.08 | 14h21)

Au départ, en février, c'était juste une boutade lancée lors d'un dîner: "Mai 68 appartient à tout le monde!" Et puis d'échanges de mails en réunions pizza, la blague est finalement devenue une savante OP (opération), avec tracts, affiches, et slogan: "La jeunesse qui bouge a changé de camp." Un pavé volontiers provocateur, lancé lundi 14 avril, par le Mouvement des jeunes populaires à l'UMP, avec le soutien bienveillant des caciques du parti, dans la mare des cérémonies de commémoration.»

Vous constaterez qu'au Monde on n'économise pas les marqueurs linguistique de la "jeunesse" et les clins de zyeux vers un lectorat parfaitement à l'aise dans le second degré.

«Au programme: débats, pique-niques, tournoi de foot... Associés aux jeunes du Nouveau Centre, les "jeunes pop" UMP veulent débattre de Mai 68 au regard des "valeurs de la génération 2008". Les philosophes Alain Finkielkraut et André Glucksmann sont annoncés pour animer certaines de ces rencontres tout au long du mois de mai.»

Je passe sur le tournoi de foot, qui affaibli un peu la plaisanterie, mais je voudrai souligner la drôlerie irrésistible du choix de ces deux noms: Alain Finkielkraut et André Glucksmann. André Glucksmann et Alain Finkielkraut. Arrivé à ce point, en imaginant ces deux croûtons vaticinant à la même tribune, j'ai la rate dans un état de dilatation qui me bloque la respiration.

Plus loin, nous apprenons que le prétendu leader du groupe a trouvé tout seul la très forte formule: "Pas besoin d'avoir une faucille pour être révolutionnaire!" Qu'un soi-disant polytechnicien de 25 ans, affirme qu'en soixante-huit, dans la rue, "(il) y serai(t) allé mais en retard!"

Ma rate se détend, mais j'ai les lacrymales qui se frottent dangereusement avec les zygomatiques, et je pleure comme une madeleine déjantée retrouvant son marcel.

«Ils ont, assurent-ils, monté ce projet tous seuls. "On a amené notre dossier à l'UMP à 9 heures, et à 11 heures, après trois phrases de retouchées, c'était annoncé au point presse", détaille Camille Bedin, 22 ans, étudiante en droit et seule fille de la bande. Jeudi 24 avril, lors de la retransmission au siège de l'UMP de l'intervention télévisée du chef de l'Etat, les neuf de "quarante ans plus tard" étaient savamment placés aux avant-postes pour répondre aux journalistes présents.»


Comme il faut honorer les grands esprits comiques qui font encore preuve d'invention, avec tous les risques que cela comporte dans une carrière journalistique, signalons que l'auteure de ce canular à retardement est Elise Vincent.

PS1: Vous pourrez trouver d'autres renseignements sur ces braves jeunes sur Marianne2 , sur Betapolitique , sur le site de l'UMP et encore, si la rigolade est pour vous un but dans la vie, sur le site de ces jeunes bien propres. (c'est un peu incomplet: j'ai cherché, sans trouver, la photo du tocard qui gérait le budget pizzas).

PS2: Pour vous entraîner avant de les rejoindre, un karaoké par Macaq.

4 commentaires:

Flo Py a dit…

J'ai vu la vidéo sur le blog de Nicolas J., la nuit dernière. J'ai vraiment cru que c'était une blague, au début. Et puis, non.
J'ai pas pu aller jusqu'au bout (faut croire que je manque cruellement d'humour, à 3 heures du mat'...)

Bises

Guy M. a dit…

Mézanfin, Flo Py, faut pas regarder des choses comme ça quand on se réveille si tôt (;-)).

Ce n'est pas une blague: comment veux-tu que ces jeunes gens pensent à rigoler ailleurs que dans les clous...

Françoise a dit…

Ah ! Ils sont bien ces p'tits jeunes de l'UMP. Pleins d'idées toutes neuves ! La relève est assurée ! Ouf !

Les autres là... Les chanteurs... Ils sont encore en liberté ? Que fait la police bon sang !

(Merci pour le karaoké, cela fait du bien de rire un peu.)

Guy M. a dit…

Je ne suis pas persuadé de la totale nouveauté de leurs idées, mais c'est vrai que la relève s'annonce bien (pour eux).