mardi 13 mai 2008

Futurs souvenirs de mai 08, en vrac

"En mai, fais ce qu'il te plaît… Essaye un peu, pour voir!"
La sagesse des nations, inédit
.




free music


Comme je n'ai pas de souvenirs pittoresques de Mai 68, et que cela m'a beaucoup desservi dans ma vie privée et ma vie professionnelle (si ça se trouve je pourrais être député européen franco-normand…), j'essaye de faire le maximum de choses à chaque joli mai nouveau.

La récolte de souvenirs est bien meilleure cette année qu'en 2007, mais il reste beaucoup à faire.

Alors, en prenant la méthode camion-benne:

1) Ecouter de toute urgence l'émission Répliques du 10 mai "Mai 68: quel héritage et pour qui ?", où l'on peut entendre Alain Finkielkraut s'opposer à un groupe décidé à lire un texte en les traitant de "goujats", puis de "crétins" (quelle montée de la tension dramatique!). Il faudrait que j'aille jusqu'au bout.

2) Faire un billet sur cet immonde article du Point "Les nouveaux combattants de l'ultragauche", que je vous conseille de lire. Je me console de mon manque de sérieux en lisant les commentaires qui suivent l'article et qui expriment mon avis beaucoup mieux que je n'aurais pu le faire.

3) Ne pas oublier de faire enfin un billet sur le blog indispensable d'Olivier Bonnet, qui fonctionne à nouveau à plein régime de sérieux journalistique et d'intelligence. Signaler par la même occasion la sortie de son livre: Sarkozy, la grande manipulation. Et lui adresser le grand coup de chapeau qu'il mérite.

4) Aller voir l'exposition de Patti Smith à la Fondation Cartier, ça ne me rajeunira pas, mais ça ne me vieillira pas non plus.

5) Rencontrer Pierre Bouvier (auteur de Le lien social, Gallimard, collection « Folio Essais », 2005) au Local, 18 rue de l'Orillon, 75011 Paris, métro Belleville (Dimanche 18 mai à 17h00 - Entrée libre)

6) Participer à la construction d'une barricade de livres, le 18 mai à partir de 11h, au Père Lachaise (entrée rue des Rondeaux, non loin du mur des Fédérés), pour célébrer l'anniversaire de la commune de Paris.

6bis) Eventuellemnt, aller à la
 Manif "Contre la casse des services publics", jeudi 15 mai, 14h30, à Place d'Italie (direction Bastille, puis République)

 Manif des enseignants et des parents d'élèves, dimanche 18 mai, à 13h30, à Opéra.


Et j'en oublie encore sûrement… Merci à Flo Py de m'avoir signalé deux omissions impardonnables.

Pour ceux que tout cela n'intéresse pas (et aussi, les autres), vous pouvez toujours tomber/retomber en état amoureux. Ce sont des choses qui se font, au mois de mai, et d'après l'almanach luni-solaire de Michel le jardinier, c'est la meilleure saison.

"Le monde des amants n'est pas moins vrai que celui de la politique.
Il absorbe même la totalité de l'existence,
ce que la politique ne peut pas faire.
"

Georges Bataille
(vu placardé sur certains murs de Paris.)

7 commentaires:

Flo Py a dit…

Il manque au moins deux dates :

 Manif "Contre la casse des services publics", jeudi 15 mai, 14h30, à Place d'Italie (direction Bastille, puis République)

 Manif des enseignants et des parents d'élèves, dimanche 18 mai, à 13h30, à Opéra

Bises !

Flo Py a dit…

Post-Scriptum :

J'ai oublié de signaler (histoire d'être désagréable) que seul la "pub" Deezer apparaît, mais pas le player. Peux pas écouter la mouzik choisie par tes soins :-)

Guy M. a dit…

Bon, d'accord pour le jeudi 15, mais pour le 18, c'est un choix (j'ai pas envie de voir les parents d'élèves, il y en a qui me connaissent :-))
Quant à Deezer, je ne sais pas qui m'a indiqué ce truc, mais ça marche jamais comme je veux... ça doit être le code html qui me fait des misères.

Guy M. a dit…

Post-Scriptum:
(ça aussi, je sais faire)
Je vais ajouter (histoire de t'être agréable...) les deux manifs et recoller le code.

Bises.

Guy M. a dit…

Voilà, je ne touche plus à rien.
J'aime bien Patti Smith, j'arrive presque à comprendre un mot sur deux!

Flo Py a dit…

Pour la manif du 18, il se peut qu'instit et parents d'élèves (dont je suis) se retrouvent tous au RER dimanche, histoire d'y aller en troupeau :-) La proposition a en tous cas été lancée à la réunion de ce soir, à l'école.

Bises et bonne nuit !

Guy M. a dit…

Aller à une manif en RER, c'est bien une histoire de parigots, ça. Nous autres provinciaux, y allons en autocar, avec les banderolles dans la soute à banderolles, et faisons le trajet en braillant de galvanisantes chansons révolutionnaires des deux siècles derniers.

La surdité est reconnue maladie professionnelle pour les chauffeurs de cars, chez nous.