mardi 26 février 2008

On n'enferme pas Voltaire

Je me souviens que le général de Gaulle disait, à propos de Sartre qui s'agitait, " la République n'enferme pas son Voltaire", ou quelque chose comme ça…

Je ne me souviens pas que le président Sarkozy ait dit " qu'est-ce qu'on dirait si je… si la République, que j'préside en tant que président élu, enfermait son Voltaire, et son Zola, et son Jaurès, et son Jean-Paul Sartre avec ?"

Accordons lui que, dans la gamme Voltaire, le stock a l'air un peu épuisé.

Prenons un exemple.
Soit donc Mr François Hollande.
Déjà certains sentent bien qu'il y a quelque chose qui claudique là dedans, mais qu'importe.
J'ai appris que Mr François Hollande avait eu le courage d'aller visiter le Centre de Rétention Administrative de Vincennes (Val-de-Marne) et qu'on l'avait laissé ressortir. C'est une bonne nouvelle! Il était accompagné de plusieurs parlementaires PS (Louis Mermaz, Patrick Bloche, George Pau-Langevin, Serge Blisko) et de Malek Boutih, secrétaire national. On les a laissés ressortir aussi. C'est encore une bonne nouvelle!

D'après Le Figaro.fr, Mr Hollande a affirmé que "la contradiction de la politique migratoire de Nicolas Sarkozy est à son comble" car: "Le constat que l'on peut faire, c'est que la politique du chiffre voulue par Nicolas Sarkozy et le gouvernement, et dont Brice Hortefeux est le promoteur, aboutit à mettre dans ce centre des personnes qui ne devraient pas y être et qui seront finalement libérées, parfois au bout de 32 jours de rétention".

Politique inefficace, donc, et coûteuse! Il ne l'a pas dit, mais il le pense assez fort.

Quand on a, depuis presque deux mois maintenant, recherché un peu les informations sur les Centres de Rétention Administratives.
Quand on a entendu parler de grèves de la faim, de tentatives de suicide, de reprises en main musclées, etc., etc…
Quand on a lu "Nuit de brutalités policières au centre de rétention de Vincennes" (Libération.fr),
ou "La police confirme l'usage du Taser lors d'une intervention au centre de Vincennes, IGS saisie" (20Minutes.fr) ,
ou encore "« Midnight express » à Vincennes ?" (Site du Syndicat de la Magistrature),
ou encore encore "Centre de rétention de Vincennes : Incidents et violences à répétition" (Site de la Cimade).

On s'attend à trouver dans la déclaration de Mr Hollande quelques mots d'éclaircissement et/ou d'information là-dessus, à défaut du coup de gueule qu'on pourrait espérer d'un monsieur dont le fond de commerce est, malgré tout (j'insiste lourdement sur ce "malgré tout"), de représenter une certaine "sensibilité" de gauche…

Selon Le Télégramme.fr, "le député-maire de Tulle a mis en cause « le caractère extrêmement pernicieux de la politique du chiffre du gouvernement » , qui s’est fixé un objectif de 26.000 expulsions cette année, en estimant qu’elle conduisait « à faire du chiffre dans la rétention » . Cela « crée une tension palpable dans les centres de Vincennes » , où plusieurs incidents récents ont eu lieu (tentatives d’incendie de chambres, de suicide, notamment), selon François Hollande. Il s’est inquiété « des conséquences humaines de cette politique » ."

Ah! Bon! Il s'est "inquiété"! mais ça lui a passé, j'espère.

Franchement il ne manque pas de panache, ce Mr Hollande.




Le "Voltaire" du général
derrière lui un autre "Voltaire"
Michel Foucault

11 commentaires:

Posuto a dit…

...pfff....pas assez de larmes...
Kiki :-(

Posuto a dit…

...et j'ajoute (dans un sursaut d'agonisante)...maizalors, qui ?...
Kiki
(PS: votre billet est un magnifique et terrible état des lieux !)

Flo Py a dit…

Superbe billet ! Et je suis ravie de découvrir que vous avez ouvert un blog !

Bises et bonne soirée

Françoise a dit…

Ah ! S'ils étaient grands tous ces petits hommes... ils auraient vu plus loin derrière les barbelés.


Pourquoi les ont-ils relâchés ? Je ne sais pas si c'est une bonne idée.

Guy M. a dit…

@Kiki
Merci, mais les larmes, pas tout de suite, je débute...

@Flo Py
Merci et bonne soirée à vous itou (ça c'est un régionalisme de ma région)

@...ils ne sont pas petits, ils sont à genoux (et cela nous ramène à l'un de vos billets).

Tietie007 a dit…

Holland n'a pas la carrure d'un Ioda, pour lutter contre l'UMPreur !

Gilles a dit…

« J'ai appris que Mr François Hollande avait eu le courage d'aller visiter le Centre de Rétention Administrative de Vincennes (Val-de-Marne) et qu'on l'avait laissé ressortir. »
 
Pourquoi l'aurait-on gardé ? Ou plutôt, je comprends qu'on n'ait pas cherché à le retenir, car il aurait fait comme Sartre, il aurait distribué des tracs ! En fait… À bien y penser… Peut-être pas… Disons que je n'ai rien dit.
 
(Par ailleurs, je suis très content que tu aies franchi la frontière entre commentateur et auteur ; de blog, je veux dire.)
 

Guy M. a dit…

Gilles,
Dans ce genre de visite, on dirige le groupe de parlementaires vers la sortie en passant par quelques couloirs et chambres/cellules que l'on vient de nettoyer.
Peu de visiteurs cherchent à s'incruster!

Guy M. a dit…

@ Tietie007
Qui aurait la carrure?

Le Charançon Libéré a dit…

Comme d'habitude, j'arrive après tout le monde. Mais quand même : très joyeuse pendaison de crémaillère blouguesque. Ça sera (c'est déjà !) un plaisir de vous lire.

"Accordons lui que, dans la gamme Voltaire, le stock a l'air un peu épuisé."
Carrément à sec, oui. Même en promo, il n'y a plus rien…

Guy M. a dit…

Charançon,
En promo, il y a bien BHL, mais on sent bien que c'est de la contrefaçon.