jeudi 16 février 2012

Sur la ligne de départ

Sur le point de me retirer quelque temps de la vie publique - afin d'aller faire retraite en un haut lieu de l'Aveyron où l'on se voue au culte exclusif de l'oie grasse sous ses diverses espèces -, je tiens à préciser que "non, ch'uis pas candidat".

Mon parti a décidé de ne pas en présenter.



Parfois titré Le brasero de Ravel.

Cependant, nous avons, comme tout le monde, choisi notre affiche de campagne :

On peut y voir un hommage à Pierre Dac.
(Image empruntée au blogue de Marc Large.)


20 commentaires:

Marianne a dit…

Je vote pour eux les yeux fermés , je connais leur programme parcoeur surtout que l'un d'eux est un pays ! Petits de taille , eux aussi , mais grands par le talent , souvent imités jamais égalés .

Guy M. a dit…

Ils manquent un peu, on dirait.

Phlune a dit…

Ah cette affiche ... !

Du grand Large !

Bonnes vacances, Guy :-)

Schlomo a dit…

quelques propositions d'affiches dans le même genre

http://la-feuille-de-chou.fr/archives/29137

Guy M. a dit…

@ Phlune,

Merci, mais ce ne sont pas des vacances. Le rituel du foie gras est très exigeant...

(Tu en veux combien de boîtes ?)

@ Schlomo,

Magnifique ! Tout le monde s'en donne à cœur joie...

(Il était amusant, finalement, on le regrettera.)

Christine a dit…

J'me mêle.. Le foie gras ? Pour 20 stp.

Guy M. a dit…

Rhoôô... les goinfres...!

pièce détachée a dit…

Je te fais confiance pour le choix d'un monastère indiscipliné, où les Pères et Mères Supérieurs Des Oies ne les font pas défiler au pas en agitant des petits drapeaux — des fois que le président passerait par là pour leur lécher le bec... Je m'inquiète un peu quand même...

Guy M. a dit…

Sois sans inquiétude. Nos oies n'arrivent plus à lever les genoux, mais nous pouvons encore lever le coude.

Quant au président, que tous les dieux nous en préservent...

Anonyme a dit…

Alors merdRe alors ? !
Vous êtes pour la torture des êtres innocents ?
Mais que valent vos beaux zélés élans, alors ?
Et la corrida, vous aimez ? Et la chasse ?

Gandhi disait à peu près « On reconnaît le degré de civilisation d'un peuple à la manière dont il traite les animaux ».

Bien entendu tous ceux qui justifient toute torture si cela agrée leur précieux estomac vont me tomber dessus. Je suis assez curieux de lire leurs puissants arguments.

Alfred Bachin

Gisèle Zaparo a dit…

Je vous souhaite mal à l'estomac , le foie gras est du foie mlade; oies et canrds malades sous la torture du gavage.

Guy M. a dit…

@ Anonyme,

Diantre, la torture, la corrida, la chasse...

(Auriez-vous oublié les affreuses souffrances animales dues aux diverses pratiques de l'abattage rituel ?)

Et même Gandhi en père fouettard moralisateur.

Total respect !

@ Gisèle Zaparo,

L'estomac, ça va, merci.

Mais que cela ne vous empêche pas de soigner le vôtre...

Anonyme a dit…

Vous pouvez tenter de faire de l’esprit ou de culpabiliser, si c’est gratifiant pour vous. Je tentais de m’adresser à votre conscience. Mais si elle s’arrange de la torture de ces pauvres bêtes afin que votre précieux estomac se satisfasse… Que valent donc alors vos exemplaires interventions ?
Adieu donc.

Alfred Bachin

Guy M. a dit…

"Adieu donc."

Et bonjour chez vous.

JB a dit…

Des natifs du mitan du siècle dernier, scolarisés dans certaines écoles confessionnelles, se devaient de choisir parmi les religieux enseignants des "directeurs de conscience" (sic!): les élèves devaient marcher droit!... des fois qu'ils aient des intentions particulières vis à vis de quelques oies blanches! Le Père Alfred est une espèce de résurgence de ce passé là...
Que cela ne vous empêche pas de nous faire part des recettes mises en oeuvre dans l'Aveyron!
===

Anonyme a dit…

Quelle richesse d’arguments, en effet...
K.-G. D.

Guy M. a dit…

Pourquoi voir ici des arguments ?

On peut tout aussi bien refuser les débats oiseux en prenant, justement, le parti d'en rire...

pièce détachée a dit…

@ JB : Guy, nous faire part de ses recettes aveyronnaises ? Vous plaisantez ! Autant demander à Sade comment il s'y prend pour faire sodomiser un dindon par un pape...

Anonyme a dit…

AhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAh, rions bien fort de la torture! AhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAh...

K.-G. D.

Guy M. a dit…

Sur ce très riche déploiement argumentaire, nous allons couper ce fil de "discussion", si vous le voulez bien.

Parce qu'au fond, tout cela commence à me gaver.